Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Le profit des entreprises pour tous ?

Image
Dans une économie il y a les consommateurs et les entreprises. Chaque économiste a sa théorie de qui produit la richesse, qui fait tourner qui. D’après la théorie de l’offre ce sont les entreprises qui doivent créer des emplois. Les entreprises embauchent des employées ce qui crée de la demande. Une personne employée est un pouvoir d’achat. Ce pouvoir d’achat permettre d’acheter d’autres produits. Et ainsi de suite. D’après l’économie de la demande, les entreprises peuvent seulement embaucher quand il y a de la demande des consommateurs. S’il y pas de demande, les consommateurs n’achètent pas et les entreprises ne produisent donc pas. Pas de demande, pas de production, pas prospérité. En ce moment, c’est vrai nous manquons cette demande. C’est bien pour cela que la BCE assouplit sa politique monétaire pour créer de la demande. Une demande artificielle bien évidemment. 



Une tendance qu’on voit aujourd’hui ce sont les profits des entreprises. Ils n’ont jamais été aussi hauts. Ceci peut i…

Mario Draghi en mode bazooka

Image
Je suis un peu en retard avec ce sujet. Mais voilà. Il vaut mieux que tard jamais. Il y a quelques semaines Mario Draghi a annoncé des nouvelles mesures pour relancer l’économie. Le taux directeur passe à 0%, le deposit rate passe à -0,40%. Le QE est étendu avec des achats de 80 milliards d'euros par mois. La BCE va maintenant aussi racheter des obligations de sociétés. Là, Mario, il a sorti son bazooka. Le but de cet article est de vous convaincre pourquoi ces mesures ne vont pas relancer l’économie. Je vais commencer cet article par expliquer quelles mesures une banque centrale peut prendre, pour ensuite expliquer et développer pourquoi il faut changer de modèle et penser en dehors du cadre. Enfin, je vous dirai pourquoi je pense que l'on est en train de préparer la prochaine crise.


Les mesures conventionnelles
Le taux auquel les banques pouvaient parquer leur argent excédentaire passe de -0,30% à -0,40% et le taux directeur passe à 0,00%. Pour bien comprendre ce que cela veut…